Deborah Davis

Directrice générale

Depuis mon arrivée à Ottawa en 1978, j'ai porté de nombreux chapeaux : vérificatrice opérationnelle, restauratrice, auteure de chansons, compositrice et interprète. D’une certaine façon, tout cela a culminé au moment où j’ai créé un groupe de divertissement appelé Choonga Changa en 1989.

Ma grand-mère était inspirée par la culture et les arts de son Argentine natale. Passionnée de langue, de musique, d’opéra et de piano, elle m’a inculqué son amour du théâtre, des arts visuels et des vêtements. Elle m’a emmené dans des musées et m’a dit comment et pourquoi toute la culture est si importante et vitale dans la société et qu’elle doit être valorisée.

Mariée à un partenaire d’un soutien extraordinaire et mère de deux jeunes enfants, j’ai changé de carrière à la fin des années 1980. Je suis passée d’un poste de vérificatrice opérationnelle au gouvernement fédéral et, à l’occasion, je jouais pour un public adulte avec divers musiciens, à animatrice populaire dans les festivals locaux pour enfants. J’ai créé les chansons et les personnages que j’allais interpréter en tant que chanteuse. J’ai commencé avec deux musiciens, puis j’en ai ajouté d’autres lorsque j’ai présenté des spectacles dans des salles plus grandes en Ontario et au Québec. J’ai produit deux albums de musique pour enfants, dont le premier, Choonga Changa For All The Children, a récemment été rematricé pour l’accès en ligne. www.choongachanga.com

Choonga Changa a visité et mis en valeur des centaines d’événements, de l’Exposition nationale canadienne (CNE) de Toronto à des fêtes organisées par les gouverneurs généraux et les premiers ministres et, surtout, pour un large éventail d’événements de bienfaisance.

Un de faits saillants de Choonga Changa a été une performance en octobre 1991 dans le cadre de la Semaine de l’enfant au Musée canadien de la nature, avec une chanson que j’ai écrite, intitulée For All The Children. La chanson a été traduite en dix langues et interprétée par dix enfants représentant chacune de leurs cultures et nations respectives aux côtés du drapeau de leur pays. La chanson a également fait partie d’un documentaire de TVO sur les festivals pour enfants du monde entier.

J’ai commencé à me spécialiser dans la création de productions historiques et musicales uniques, en mettant l’accent sur les expériences multiculturelles et éducatives, et je me suis davantage engagée en tant que planificatrice d’événements, entrepreneure, coordonnatrice et interprète. Cette nouvelle phase a commencé avec le spectacle acclamé par la critique What is This Thing Called Jazz?, qui tenait le rôle principal lors de la première Journée de la famille du Festival international de jazz d’Ottawa en 1994, avec des apparitions répétées en 1995 et 1997.

En 2000, j’ai fait la transition entre l’histoire du spectacle « History of Jazz » et une nouvelle production intitulée « Satin Dolls », qui retrace la vie et l’époque de certaines des plus grandes femmes du jazz américain. En collaboration avec un groupe de musiciens et d’autres interprètes exceptionnels, nous avons élargi le spectacle « Satin Dolls » pour créer The Gift of Jazz : From Africa to New Orleans to the True North Strong and Free, une célébration de l’impact profond de l’histoire et de la culture des Noirs sur la musique.

Cette vaste expérience de création et de représentation de spectacles sur le Canada et le jazz m’a donné des idées sur la création d’un nouveau spectacle ambitieux sur l’histoire de la musique au Canada comme l’une des initiatives du nouveau millénaire du Canada.

En 2000, j’ai participé à la création d’Odyssey Showcase, un collectif à but non lucratif. Il est devenu un organisme de bienfaisance enregistré en 2004 dans le but de réunir des partenaires de financement et de performance ainsi que des artistes de diverses communautés et de divers milieux afin d’éduquer les étudiants et le grand public au sujet de l’histoire et de la musique canadiennes.
J’étais la chanteuse principale lorsque Odyssey Showcase a présenté pour la première fois Canada Roars : A Musical Taste of our Canadian Heritage/Notre patrimoine canadien, une odyssée musicale en 2000, et j’ai continué à donner des concerts à chaque présentation, devenant ainsi le plus ancien spectacle bilingue du Canada.

Je me sens très privilégiée d'être associée à Odyssey Showcase et à tous ceux qui participent à ses présentations. Ensemble, nous avons permis aux auditoires d’en apprendre davantage sur les personnalités, les lieux et les réalisations diversifiés et exceptionnels du Canada et de les reconnaître, et nous avons amélioré les connaissances et la compréhension de notre histoire et de nos valeurs communes, et nous avons permis aux Canadiens de participer à des activités et à des célébrations commémoratives.

Nos plus sincères remerciements à la Banque TD pour son appui à ces présentations.
Toutes les photos sont utilisées avec l’autorisation d’Alan Dean Photography, de photolafontaine et de Stephen Willcock.
Nous tenons également à remercier le Programme des célébrations et commémorations du gouvernement du Canada d’avoir soutenu financièrement les présentations de la guerre de 1812 et notre hommage à la Première Guerre mondiale.
© Copyright 2021- Présentoire de L’odyssée
fr_CAFrench